Scientific Books

In accordance with its mission to support high level research in Belgium, the University Foundation provides financial support to partially cover the costs of the publication of scientific books which report on research in Belgian research groups.

Because the possible support is restricted to Belgian research groups, the regulations and application forms are only available in French and in Dutch.

Books subsidized by the University Foundation

What follows is a list of books that were subsidized recently by the University Foundation. The titles are ordered by year of publication and by title. An extended list of subsidized books can be found in "Publications archive".

Evelien JONCKHEERE (Universitaire Pers Leuven 2017)

Eerste publicatie over het Gentse variététheater in de negentiende eeuw. 
In 1898 breekt in Gent een theatercrisis uit. Het officiële Grand Théâtre loopt leeg terwijl de café-concerten en variététheaters als paddenstoelen uit de grond schieten. Zij weten met hun ‘variétés’ heel wat toeschouwers te bekoren.

Laure FAGNART, Isabelle Jeanne LECOCQ et Benoît VAN DEN BOSSCHE (Éditions Picard 2017)

De toutes les images que la postérité nous a laissées de François Ier, celle de l'amateur d'art italien est probablement l'une des plus profondément ancrées dans la mémoire collective. On sait moins la richesse des relations que le souverain a nouées avec le Nord, en particulier son intérêt pour les arts des anciens Pays-Bas méridionaux. Les artistes flamands, spécialement les portraitistes, ont joué un rôle de premier plan dans la vie culturelle française de l'époque.

Susann HEENEN-WOLFF (Edition in Press 2017)

Contre la normativité en psychanalyse. (Sexe, genre, technique, formation: nouvelles approches contemporaines).  Homosexualité, sexualité féminine, familles homoparentales, bisexualité… Les psychanalystes contemporains sont confrontés à des changements rapides de modalités relationnelles dans nos sociétés.

Maud GONNE (Leuven University Press 2017)

Contrebande Litteraire et Culturelle à la Belle Epoque – Le ‘hard labour’ de Georges Eekhoud entre Anvers, Paris et Bruxelles. 
Vision méconnue des relations interculturelles en Belgique à la Belle Époque. 

Nele WYNANTS (AraMER Paper Kunsthalle 2017)

Dit boek is de weerslag van het doctoraatsonderzoek van Nele Wynants aan Université libre de Bruxelles en de Universiteit Antwerpen. Het onderzoek bestudeert de immersieve ervaring van de toeschouwer in het hedendaagse theater. Aan de hand van historische voorbeelden trekt de auteur verbanden met hedendaagse immersieve kunsten en voert een pleidooi voor een sterk ervaringsgericht begrip van het kijken.

Daphné PARÉE (Editions de l’ Université de Bruxelles 2017)

A la charnière des xixe et xxe siècles, les musées de collectionneurs se multiplient un peu partout à l’étranger mais aussi en Belgique. De riches collectionneurs, tirant souvent leur fortune de la révolution industrielle, donnent naissance à des musées en cédant à la collectivité leurs œuvres d’art et le bâtiment qui leur sert d’écrin.

Perinne DEVLEESHOUWER (Editions de l’ Université de Bruxelles 2017)

Cet ouvrage adopte une approche centrée sur les acteurs pour évoquer la vie de jeunes bruxellois de quartiers défavorisés. Il s’intéresse non à ceux qui subissent le plus les ségrégations et les relégations mais à ceux qui peuvent être considérés comme en réussite scolaire. En prenant pour objet un groupe assez peu étudié en sociologie, le livre contribue aux débats relatifs aux fragmentations des jeunesses urbaines.

Marlies Maria JANSEGERS (De Gruyter 2017)

Hacia un enfoque múltiple de la polisemia.
Un estudio empírico del verbo multimodal "sentir" desde una perspectiva sincrónica y diacrónica 

Jean-Renaud SEBA & Guillaume LEJEUNE (Éditions Kimé 2017)

Ce que la postérité a retenu de Georg Wilhelm Friedrich Hegel tient en une formule simple et cependant énigmatique : Hegel aurait prétendu achever la métaphysique en instituant un « idéalisme absolu », qui ne serait autre que l’expression éhontée d’un subjectivisme sans limite. Or, dans son œuvre publiée (pour ne rien dire de ses cours), Hegel consacre des développements très détaillés à l’objectivité et à la connaissance empirique. Cela est vrai de la Logique, de la Philosophie de la Nature et de la Philosophie de l’Esprit.

Charlotte GAUVRY (Editions Hermann 2017)

La comparaison des positions de Martin Heidegger et Ludwig Wittgenstein suscite tout à la fois une grande réticence et un vif intérêt. Le présent ouvrage entreprend de mener une analyse critique de la tradition de comparaison inaugurée par le commentaire de Hubert Dreyfus de 1990, afin de clarifier à nouveaux frais les enjeux de l’herméneutique de la facticité heideggérienne et du contextualisme wittgensteinien.

Mattia CAVAGNA (Honoré Champion, Paris 2017)

Ecrite par un moine irlandais en 1149, reprise au siècle suivant par Vincent de Beauvais dans son Speculum historiale puis par l’auteur anonyme du Speculum morale, la Vision de Tondale a connu un succès extraordinaire jusqu’à la fin du Moyen Âge. Le présent ouvrage propose une analyse comparée des trois rédactions latines ainsi qu’un classement et une étude de toutes les traductions françaises dont une partie – cinq sur onze – demeurent inédites.

Katia VANDENBORRE (:Classiques Garnier 2017)

Ce livre retrace le développement du conte dans la littérature polonaise de 1890 à 1990. La première partie diachronique constitue le socle de la deuxième partie synchronique qui met en évidence quelques usages littéraires du conte en Pologne (symbole, psychologie, grotesque et science-fiction).

Maria Giulia Dondero, Anne Beyaert-Geslin & Audrey Moutat (éds.) (Lambert-Lucas, Limoges 2017)

L’ambition de cet ouvrage est de développer en sémiotique visuelle une théorie et une méthodologie originairement formulées en linguistique, celles de l’énonciation. L’analyse énonciative permet de décrire les points de vue à partir desquels l’image a été conçue et d’étudier les valeurs, les formes de vie ainsi que les idéologies offertes à l’observateur. 

Didier DEBAISE (Duke University Press 2017)

We have entered a new era of nature. What remains of the frontiers of modern thought that divided the living from the inert, subjectivity from objectivity, the apparent from the real, value from fact, and the human from the nonhuman? Can the great oppositions that presided over the modern invention of nature still claim any cogency? In Nature as Event, Didier Debaise shows how new narratives and cosmologies are necessary to rearticulate that which until now had been separated.

Didier DEBAISE (Edingburgh University Press 2017)

A radically new philosophy of experience and speculation, based on a reading of Whitehead's Process and Reality. Can experience be thought systematically without transforming the richness of the world as it is lived into reductive philosophical generalities? Can the method of empiricism ever be reconciled with a method of systematic cosmological speculation? Didier Debaise's reading of Whitehead shows clearly what a philosophy that makes this possible looks like, how it works and what is at stake.

Pages